Aller au contenu

comprendre l’épilepsie et les crises

Youtube foisonne de vidéos sur l'épilepsie. En voici quelques unes sélectionnées pour vous.

Les bases, accessibles à tous

Qu'est-ce qu'une crise, l'épilepsie, comment ça se soigne, à quoi c'est dû dans l'émission "C’est pas sorcier- Epilepsies" Le look date un peu, mais le contenu est toujours utile et vrai, accessible à tous.

Une vidéo du Dr Stanislas Lambert (2017) détaille en 17mn ce qui se passe dans les neurones, le cerveau, au moment d'une crise et donne des exemples de différentes crises généralisées ou focales.

Pour en savoir un peu plus sur le déroulement de différents types de crises, voici de courtes vidéos (<1mn) , chacune expliquant un type. Ces petits dessins animés peuvent aider au dialogue avec un enfant ou un adulte atteint, sans lui faire la violence de lui montrer une vidéo de ses propres crises, ou pour expliquer aux copains ce qui se passe lorsqu'il a une crise. Réalisées par le CHU Sainte-Justine (Québec)
- Crises myocloniques
- Crises focales motricesLe mot "focale" a remplacé "partielle" dans la nouvelle classification des épilepsies
- Crises atoniques
- Crises tonico-cloniques
- Les absences
- Les spasmes infantiles

Les absences sont difficiles à repérer. Non, cet enfant n'est pas "dans la lune" !

  • voici quelques vidéos pour vous entraîner. Au passage vous apprendrez "crise d'épilepsie" en anglais et "absence" en portugais !
    • Une absence en classe  (1mn) Le camarade de classe dit "il a juste subit une crise d'épilepsie" quand le professeur demande à l'enfant de se concentrer.
    • Une autre   (1mn30). Le message est le même "Saurez-vous la reconnaître?"
    • Essayez, dans cette vidéo (2mn30), des enfants avec absence filmés dans leur quotidien... facile le début et la fin des absences sont repérés pour vous.
  • L'épilepsie-absence affecte 10 à 17% des enfants et adolescents épileptiques : brefs, mais fréquents, épisodes avec suspension de la conscience, rupture du contact, de la communication, et arrêt de l'activité en cours. Sur l'EEG, motif particulier. Cette pathologie peut s'accompagner de difficultés d'apprentissage, de troubles du comportement.  [Source ©www.techno-science.net 19/04/2018] Beaucoup guérissent spontanément avec la maturation du cerveau.
  • Une vidéo d'Epileptic Man sur les absences

Les causes de l'épilepsie

Pas de cause identifiable chez 30 à 50% des personnes atteintes d'épilepsie.

Toujours difficile de vivre avec une maladie dont on ne connaît pas la cause...

Pour les autres, elle peut être attribuée à diverses causes

  • Génétique, héréditaire ou mutation de-novo (exemple,  la STB) : #40 % des épileptiques ont une forme génétique. On progresse beaucoup actuellement grâce aux recherches sur le génome. Plus de 100 causes génétiques ont été identifiées et la recherche continue à en identifier. Voir la vidéo de 22 mn du Pr Mathieu Mihl (2017). Pour découvrir une cause génétique, il faut
    • Soit faire une recherche sur la personne des mutations connues à l'origine de son syndrome. Ca peut être long pour des syndromes qui peuvent être dus à des dizaines de mutations différentes, comme le syndrome de West par exemple
    • Soit analyser un nombre suffisant de personnes ayant le même syndrome (en particulier pour les mutations de-novo, lors de la conception du fœtus)
    • Soit analyser les membres atteints dans une famille (épilepsies héréditaires, certaines peuvent ou non donner une épilepsie selon des conditions/ évènements de vie)
  • Acquises
    • tumeur cérébrale
    • malformation congénitale (par ex à cause d'une rubéole de la mère pendant la grossesse, mesdames soyez vaccinées...)
    • lésion cérébrale (par exemple à cause d'une naissance difficile)
    • traumatisme (mettez un casque à vélo! attachez votre ceinture en voiture!)
  • Vasculaires
  • Infectieuses
    • encéphalite (vaccinez vos enfants contre la rougeole dont une complication redoutable est une encéphalite!),
    • méningite, abcès cérébral.
  • Toxiques : une forte dose d’alcool, l’alcoolisme chronique ainsi que le sevrage, drogues type cocaïne ou amphétamine, antidépresseurs (surconsommation, surdosage ou sevrage)

Voir aussi l'article "l'épilepsie apparue avant 2 ans"

Pour aller plus loin

Formation par Dr Laurent Vercueil aux professionnels médicosociaux de l’IME les Violettes spécialisé pour enfants avec épilepsie et handicaps associés : Comorbidités psychiques de l’épilepsie, particularités chez l’enfant handicapé (12mn)

Partager sur les réseaux sociaux